L’Australie, ce pays du bout du monde, grand comme 14 fois la France fait partie de ces pays encore peu connu, assez peu touristique en comparaison à de nombreux pays Européens ou d’Asie du Sud-Est possède des atouts indéniables. En premier lieu, ses paysages. Divers et parfois spectaculaires, partons pour un petit tour des paysages les plus insolites de cet immense pays qu’est l’Australie.

Hillier : le lac inexplicablement rose

Ce lac salé constitue un casse-tête pour les scientifiques, sa couleur rose vif si singulière viendrait peut-être de sa forte teneur en sel. C’est au nord du Cape Arid National Park, que le lac Hillier est situé sur Middle Island. Cependant, il existe d’autres pink lakes en Australie… par exemple, il y en a un autre, à environ 5 km d’Esperance en Australie occidentale (Western Australia).

lac hillier

Wave Rock, le tsunami pétrifié !

Cette impressionnante Wave Rock, c’est-à-dire « roche-vague » en français, se trouve à quelques kilomètres de la petite ville de Hyden en Australie Occidentale. Ce rocher de forme atypique en granite mesure 15 mètres de haut et s’étire sur une centaine de mètres. Sa forme de vague serait le résultat de l’érosion des vents et de l’eau sur plus de 60 millions d’années.

Pinnacles : encore d’autres formations rocheuses insolites

Dans le désert australien, situé dans le parc national de Nambung, surgissent à même le sable des aiguilles de calcaires de roches dont certaines peuvent atteindre plus de quatre mètres de hauteur. Un véhicule sera nécessaire pour parcourir ces immensités de dunes, et l’entrée au domaine ne vous coûtera qu’une poignet de dollars si certains se plaisent à vouloir surfer sur le sable !

L’épave du SS Ayrfield végétalisée

Le SS Ayrfield qui est aujourd’hui un bateau désaffecté où quelques arbres et mangroves ont pris racines depuis des dizaines d’années dans sa coque rouillée. C’ était un long bateau à vapeur qui approvisionner en charbon les troupes américaines du Pacifique. Observable depuis Homebush Bay sur la rive sud de la rivière Parramatta, à l’ouest de Sydney, cette épave végétalisée attire bon nombre de visiteurs qui veulent voir la forêt flottante.

SS Ayrfield

Le sanctuaire de William Ricketts

De part son lieu serein se rencontre la nature et l’art des hommes. A ne surtout pas manquer à Dandenong, petite ville à 30 kilomètres environ au sud-est de Melbourne, le Potter’s Sanctuary (« le sanctuaire du potier »). Des sculptures au sein même de la nature représentants des aborigènes taillés dans l’argile. Son propriétaire, William Ricketts, voulait démontrer son sentiment d’appartenance aux aborigènes, par le lien étroit qui existe entre l’homme et son environnement.

N’oublions pas également le plus célèbre paysage du pays, Ayers Rock ou Uluru en aborigène. Un paysage mille fois photographié qui a contribué à la renommée de ce pays. Nous n’en avons pas parlé ici, mais les plages d’Australie sont également parmi les plus belles du monde au plus grand plaisir de ses nombreux surfeurs.
Rappelons également que l’Australie possède la plus grande barrière de corail du monde qui offre des paysages vues du ciel tout simplement bluffant et fait le plaisir des plongeurs du monde entier.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>